«Noces rouges» : une saga d’été... pour la rentrée

Avec « Noces rouges » ce mardi à 20 h 55, France 3 relance le format de la saga estivale avec des figures du genre.

 Alexia Barlier ( «La Forêt ») est l’héroïne de ce thriller sur fond de saga familiale.
Alexia Barlier ( «La Forêt ») est l’héroïne de ce thriller sur fond de saga familiale. Nicolas COPIN-Scarlett Production France 3

Une mariée retrouvée morte au pied d'une falaise le jour de ses noces, la sœur de la victime de retour après des années d'absence, de lourds secrets de famille, des paysages idylliques… Pas de doute, avec « Noces rouges », ce soir à 20 h 55 sur France 3, nous sommes bien dans une saga d'été. Certes, la diffusion un peu tardive dans la saison de ces six épisodes (deux par semaine) nuit un peu au concept, mais passons.

Grande tendance des années 1990 et 2000, cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu droit à un digne successeur des « Cœurs brûlés » (1992) ou de « Zodiaque » (2004). D'ailleurs, histoire de ne pas être dépaysé, on retrouve dans « Noces rouges » des actrices adeptes de l'exercice comme Cristiana Reali (vue dans « Terre Indigo » en 1996 et « le Miroir de l'eau » en 2004) ou Alexandra Vandernoot (« Tramontane » en 1999 et « le Bleu de l'océan » en 2003).

Cristiana Reali joue la mère de la victime

Cristiana Reali. Nicolas Copin / Scarlett Production France 3
Cristiana Reali. Nicolas Copin / Scarlett Production France 3  

« Comme j'en fais une par décennie, ça me permet d'avoir un rôle très différent à chaque fois », apprécie la première. Ici, Cristiana Reali joue la chef étoilée d'un restaurant situé sur les hauteurs de Cassis, mère de la victime. Elle entretient une relation très compliquée avec son autre fille, Alice, incarnée par Alexia Barlier, vue dans « la Forêt » l'an dernier sur France 3.

L'héroïne de « Noces rouges », c'est cette dernière. Cuisinière également, elle va mener l'enquête sur la mort de sa sœur, en parallèle du flic qui est son ancien grand amour. Evidemment, il y a encore de la romance dans l'air, ingrédient incontournable de toute saga qui se respecte.

Casting impeccable

Les deux premiers volets, qui sont diffusés ce soir, sont vraiment réussis. L'intrigue se dévoile au compte-goutte, ménageant suspense et rebondissements. Les révélations en toute fin de chaque épisode sont savoureuses. Par la suite, le rythme se délaie un peu et certains événements paraissent un peu téléphonés. On remarque aussi que la réalisation abuse des plans de coupe de paysages, certes magnifiques, mais qui n'apportent pas grand-chose.

Reste que la distribution complétée par Lannick Gautry, Patrick Catalifo ou encore Stéphane Freiss est impeccable. Chaque personnage gagne du piquant au fil de l'intrigue et l'alchimie entre les différents protagonistes est palpable.

NOTE DE LA REDACTION : 3/5