Marie-Sophie Lacarrau au 13 Heures de TF1 : les coulisses d’un transfert surprise

La présentatrice de l’édition de la mi-journée de France 2 a été choisie par la chaîne privée pour succéder à Jean-Pierre Pernaut à partir du 4 janvier.

 À TF1, beaucoup voient l’arrivée de Marie-Sophie Lacarrau d’un bon œil.
À TF1, beaucoup voient l’arrivée de Marie-Sophie Lacarrau d’un bon œil. CHRISTOPHE CHEVALIN/TF1

« Depuis l'annonce du départ de Jean-Pierre Pernaut, on faisait des pronostics dans les couloirs sur la personne qui allait reprendre son fauteuil. Et personne ou presque ne pariait sur Marie-Sophie Lacarrau », sourit un reporter de TF1, « scotché ». Pour trouver, il lui suffisait pourtant d'allumer France 2, à la mi-journée. L'annonce est tombée ce jeudi, peu après 16 heures : Lacarrau succédera à Pernaut, à la présentation du 13 Heures de la Une, à partir du 4 janvier.

Depuis son retour de vacances, Thierry Thuillier, le puissant patron de l'info de TF1, est à la manœuvre, en toute discrétion. Jean-Pierre Pernaut lui a annoncé en juin son souhait de lever le pied. Il lui faut trouver un remplaçant. Un sacré challenge. A ses yeux, moins d'une demi-douzaine de personnalités ont réellement les épaules pour succéder au présentateur emblématique, qui déjeune chaque midi avec les Français depuis près de 33 ans.

LIRE AUSSI > Qui est Marie-Sophie Lacarrau, la remplaçante de Jean-Pierre Pernaut?

A la rentrée, Thierry Thuillier rencontre sa favorite : Marie-Sophie Lacarrau. Le patron de l'info la connaît bien, c'est lui qui l'avait nommée joker d'Elise Lucet au 13 Heures de la Deux, quand il dirigeait l'info de France Télévisions. « Elle était étonnée que je l'appelle », se souvient Thierry Thuillier. « Je lui ai tout simplement dit qu'elle avait parfaitement le profil. C'est une grande pro qui a l'expérience de la présentation de journaux, y compris quand l'actualité est très forte et qu'il faut faire une édition spéciale. Elle est identifiée par le public. Et, qualité plus rare, elle a un fort lien avec les régions. Le plus important pour le 13 Heures, car on ne touchera pas d'un iota à la ligne éditoriale du journal », ajoute le patron.

VIDÉO. Jean-Pierre Pernaut : «J'ai décidé de transmettre le flambeau»

«Le 13 Heures de TF1, ça ne se refuse pas»

Les Territoires, comme on dit, sont ancrés dans la chair de celle qui revendique ses origines aveyronnaises et a gravi tous les échelons, de France 3 Quercy Rouergue jusqu'à la rédaction nationale de France 2.

« Sauf si France 2 lui avait proposé le 20 Heures, le 13 Heures de TF1, ça ne se refuse pas », assure un rédacteur en chef de France Télévisions. Marie-Sophie Lacarrau demande tout de même quelques jours de réflexion. TF1 lui donne jusqu'à la fin septembre. Mais lundi, le départ de Jean-Pierre Pernaut commence à faire le tour des rédactions. L'intéressé décide qu'il sera officialisé le lendemain matin. Thuillier relance Marie-Sophie Lacarrau. Elle accepte, et tout bascule.

A TF1 beaucoup voient son arrivée d'un bon œil. « Marie-Sophie Lacarrau a une bonne réputation dans le milieu», confie un reporter de TF1. D'autres regrettent le choix d'une personnalité extérieure au groupe. Ou s'étonnent d'une sacrée différence de caractère avec Pernaut. « Ce n'est pas elle qui va pousser des coups de gueule sur le gouvernement », commente un journaliste.

Fair-play, Jean-Pierre Pernaut lui passe un coup de téléphone. Les deux ne se connaissent pas, mais le taulier sait que sa concurrente est élégante. « Elle avait envoyé un SMS très gentil quand il s'est absenté de l'antenne en 2018 pour soigner son cancer. Il a beaucoup apprécié », rappelle un proche.

Peur que France 2 fasse tout pour la retenir

A France Télévisions, on n'a rien vu venir. Il y a quelques jours encore, la quadra enregistrait à Marseille la nouvelle saison de « Prodiges », qui doit être diffusée d'ici la fin de l'année. La chaîne pensait également à elle pour animer un autre gros programme de divertissement. « Elle a eu peur que la direction de France 2, qui la fait grandir, ne fasse tout pour la retenir », confie un proche.

Ce jeudi après-midi, lors de son premier tête-à-tête avec Laurent Guimier, nouveau patron de l'info de France Télévisions depuis le 7 septembre, Marie-Sophie Lacarrau annonce son départ. « On est estomaqué », glisse un chef de la rédaction, qui a appris la nouvelle par un push du « Figaro ». En fin de journée, Laurent Guimier a envoyé un message à ses troupes. « Notre collègue Marie-Sophie Lacarrau a annoncé aujourd'hui sa démission de l'entreprise pour rejoindre le groupe TF1. Preuve que les talents sont plus que jamais chez nous, à France Télévisions. », écrit-il. En coulisses, il commence déjà à réfléchir à la suite.

Marie-Sophie Lacarrau sera exemptée de préavis. Elle ne présentera plus le journal et ne pourra donc pas dire au revoir aux téléspectateurs de France 2. Elle sera remplacée dès ce vendredi par Nathanaël de Rincquesen, joker depuis 12 ans. « Annonce rapide, départ rapide », souffle-t-on à l'étage de la direction.

Dès la fin des vacances de la Toussaint, TF1, elle, a prévu de présenter la journaliste à toute la rédaction. Et de lui faire faire le tour des correspondants en régions, avec qui elle n'a pas fini de travailler !