La carte des restaurants des anciens de Top chef qui continuent de livrer pendant l'épidémie

En région parisienne, 37 établissements tenus par d’ex-candidats sont toujours ouverts, malgré l’interdiction de la restauration sur place. Le point avec notre carte.

 Au George V (Paris VIIIe), les jurys de Top Chef assistent à l’épreuve finale de la saison 11. Un instant rare à table, en cette année de pandémie.
Au George V (Paris VIIIe), les jurys de Top Chef assistent à l’épreuve finale de la saison 11. Un instant rare à table, en cette année de pandémie. LP/Aurélie Ladet

La saison 12 de Top Chef, c'est ce soir ! L'émission culte de M 6 lève le rideau dans un contexte particulier. 2020 et 2021 ont mis les restaurants à rude épreuve. Les cuisiniers français sont passés en quelques mois du statut de porte-étendard du patrimoine culinaire français à celui de victimes collatérales de la crise du Covid-19.

Malgré les interdictions de servir à table, de nombreux restaurants tentent de trouver des solutions pour satisfaire leur clientèle. A commencer par livrer ou proposer leurs plats à emporter. Il en va de même pour plusieurs établissements tenus par les anciens candidats de Top Chef. Beaucoup ont fermé leur porte, « jusqu'à nouvel ordre » peut-on entendre sur certains répondeurs. « A emporter », « livraison » lit-on sur certains sites.

Voici donc un tour d'horizon des établissements montés par les anciennes stars du petit écran, et de ceux disponibles, en région parisienne, malgré l'impossibilité de s'y mettre à table.

119 restaurants, tenus par 102 anciens de Top Chef

En France, nous avons recensé 98 établissements fréquentés par d'anciens candidats. D'autres se sont exportés en Espagne, à Monaco, en Suisse, au Luxembourg, aux Pays-Bas, ou plus loin, en Jordanie, au Rwanda, aux Philippines, au Japon. Douze établissements sont en Belgique. Naturel, vu l'importante délégation belge présente au fil des saisons.

Certains ont entrepris, d'autres restent en cuisine. Juan Arbelaez, candidat colombien de la saison 3, enchaîne les ouvertures d'établissements depuis, six au compteur, dont les restaurants grecs « Yaya », à Paris (XIXe), Saint-Ouen et la Défense.

Ces cuisiniers d'un genre nouveau se sont rapidement fait une place dans la Bible de l'assiette mondiale : le Guide Michelin. A ce jour, 12 établissements ont raflé une étoile. Un seul, la Scène (Paris XVIIe), tenu par Stéphanie Le Quellec, en a récolté deux.

Fermetures, livraisons ou à emporter

Comment commander ses délicieuses assiettes, malgré la fermeture qui frappe les restaurants ? Pour de nombreux établissements, notamment à la campagne, ça n'est tout simplement pas possible. En région parisienne, nous avons cependant repéré 37 établissements ouverts en livraison ou à emporter, malgré la tempête.

Beaucoup ont adapté leurs recettes pour faciliter le transport. C'est le cas du Neso, restaurant étoilé, tenu par Guillaume Sanchez (saison 8), encore ouvert, rue papillon (Paris IXe). Au menu, cheeseburger massif à la viande basque ou « fish and chips » revisité. Il vous en coûtera 14 euros, 20 euros avec un dessert. Pas mal pour un étoilé.

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

Vous pouvez consulter les restaurants disponibles près de chez vous sur notre carte interactive. Si elle ne s'affiche pas, cliquez ici pour l'ouvrir dans une autre fenêtre.