«Koh-Lanta» : Bertrand-Kamal, capitaine rouge, déjoue les plans d’Adrien

Ce vendredi soir, les quatre équipes initiales de « Koh-Lanta » ont été recomposées en deux tribus. Bertrand-Kamal, décédé le 9 septembre d’un cancer après l’enregistrement des émissions, est désormais chef d’équipe à l’écran.

 Deuxième sur l’épreuve des poteaux, Bertrand-Kamal a eu le luxe de pouvoir constituer son équipe, les Rouges.
Deuxième sur l’épreuve des poteaux, Bertrand-Kamal a eu le luxe de pouvoir constituer son équipe, les Rouges. Capture d’écran Twitter/Koh-Lanta Memes

Après le triple conseil de la semaine dernière, un nouveau bouleversement est venu chahuter les aventuriers de « Koh-Lanta » ce vendredi, lors du cinquième épisode diffusé sur TF1. Ils ont été répartis en deux nouvelles équipes, permettant de retrouver les deux couleurs traditionnelles du jeu. Retour sur les événements qui ont marqué cette nouvelle soirée.

Alors que l'équipe bleue a plutôt bien accepté le départ de leur champion Mathieu (sorti vendredi dernier par Aubin, qui avait joué un collier d'immunité), les autres tribus sont encore sonnées quand elles se retrouvent pour l'épreuve de confort. Surprise, celle-ci est un jeu individuel, dans laquelle il faut rester le plus longtemps adossé à un poteau, les mains agrippées au rondin de bois au-dessus de sa tête. On sent vite que la position est très inconfortable. Le jeune Aubin tient d'ailleurs à peine plus d'une minute et, comme il est le premier à abandonner, il est condamné à inscrire son nom sur un bulletin qui comptera pour le prochain conseil de son équipe.

Une fois les 55 minutes atteintes, il ne reste plus que Fabrice, impressionnant aventurier de 54 ans de l'équipe du Nord, le toujours très fort Dorian de l'Ouest, l'endurant et persistant Bertrand-Kamal de l'Est et la déterminée Alix du Sud. Une fois Fabrice et Dorian tombés, le combat final est époustouflant. « Je le fais pour toi, mamie, donne-moi la force », invoque Alix, en larmes. Elle remporte finalement l'épreuve.

«Le combat des mamies»

Interrogée sur sa grand-mère, elle explique à l'animateur Denis Brogniart : « Mamie Luce, c'est elle qui, à la fin, m'a portée. Elle s'est battue pendant longtemps contre le cancer, je ne pouvais pas lâcher. » Des mots qui touchent d'autant plus quand on connaît le destin de son adversaire, qui a succombé à la même maladie le 9 septembre. Et Bertrand-Kamal d'ajouter : « Je pense que c'était le combat des mamies, parce que j'ai perdu ma grand-mère la veille d'arriver à Koh-Lanta, et j'ai pensé à elle tout le long. »

Les deux premiers de cette épreuve ont la dure tâche de composer deux nouvelles tribus : les Jaunes pour Alix, qui obtient également un collier d'immunité, et les Rouges pour Bertrand-Kamal. Chaque ancienne équipe est divisée de manière égale de part et d'autre : trois verts, deux bleus, deux violets et deux oranges pour neuf aventuriers de chaque côté.

Alix a ainsi choisi : Dorian, Jody, Lola, Angélique, Loïc, Laurent, Alexandra et Aubin. Bertrand-Kamal se bat désormais aux côtés de Brice, Marie-France, Francis, Adrien, Hadja, Joaquina, Sébastien et Ava.

«Je me suis fait prendre à mon propre jeu»

Dans les camps respectifs (l'équipe jaune a hérité de l'île des oranges et les rouges du camp violet), l'ambiance est plutôt bonne, chacun apprenant à découvrir ses nouveaux coéquipiers. « J'adore les gens », lance Bertrand-Kamal, dit Beka, fidèle à sa bonne humeur. Pourtant, Adrien, stratège assumé venu de l'équipe du Nord cherche déjà à dessiner des alliances avant même l'épreuve d'immunité.

« J’étais venu à Koh-Lanta en ayant l’envie de jouer au maximum, de faire des stratégies, des petits complots.. », a admis Adrien, éliminé. /Capture d’écran Twitter/Koh-Lanta Memes
« J’étais venu à Koh-Lanta en ayant l’envie de jouer au maximum, de faire des stratégies, des petits complots.. », a admis Adrien, éliminé. /Capture d’écran Twitter/Koh-Lanta Memes  

Celle-ci tourne à l'avantage des Jaunes, dont la cohésion était bien plus manifeste que celle des Rouges. Cela renforce les manigances d'Adrien, qui veut à tout prix éliminer un ancien Vert dans son équipe pour qu'ils ne soient plus en supériorité numérique. Sauf que son petit jeu est loin d'être discret et agace beaucoup de ses camarades. Marie-France en premier lieu, vu qu'elle en avait fait les frais dès le premier conseil de l'aventure avant de revenir, à la suite de la blessure de François. Mis au courant, Beka entre dans son jeu et cherche à embobiner le stratège en carton pour l'éliminer. « Je serais libéré d'un poids, d'un gros en plus, de 100 kg » lâche-t-il, taquin, en faisant référence à la condition physique du Parisien.

Bref, au conseil éliminatoire, Adrien se régale en voyant les deux premiers bulletins au nom de Joaquina, la cible qu'il était persuadé de faire sortir. Au moment de voter, tellement sûr de lui, il avait même déclamé face caméra : « Joaquina, je vote contre toi. La domination de la tribu verte est révolue, le vent du changement souffle et ce vent, il vient du nord ». Un vent qui a fait pschitt puisque seul son ancien camarade violet, Fabrice, l'a suivi.

Voici donc Adrien interloqué en lisant son propre prénom ensuite. Et son visage de se décomposer quand il est nommé à sept reprises. « Je n'ai rien vu venir, j'étais venu à Koh-Lanta en ayant l'envie de jouer au maximum, de faire des stratégies, des petits complots… C'était mon style, ça m'amusait, bon bah je me suis fait prendre à mon propre jeu », a admis l'aventurier sans aucune rancune, félicitant au contraire ses concurrents. Reste à savoir maintenant qui sera le prochain grand stratège de cette nouvelle édition.