France 2 va tourner «Capitaines Pennac», une comédie policière

Selon nos informations, la chaîne lance ce mercredi à Montpellier la réalisation d’une mini-série en deux épisodes, «Capitaines Pennac», avec un duo père-fille dans la fiction comme dans la vie.

 Christian Rauth, visage bien connu des téléspectateurs pour ses rôles dans «Navarro» ou «Origines», incarne l’un des deux personnages principaux.
Christian Rauth, visage bien connu des téléspectateurs pour ses rôles dans «Navarro» ou «Origines», incarne l’un des deux personnages principaux. AFP/Guillaume Souvant

Le reconfinement n'empêche pas France Télévisions de lancer de nouveaux tournages de fictions. Cette fois, cap sur la région de Montpellier (Hérault), où France 2 va démarrer ce mercredi la réalisation de « Capitaines Pennac », une mini-série policière teintée de comédie prévue en deux volets et menée par un duo père-fille.

À la retraite, le capitaine Hannibal Pennac rêve de se réconcilier avec sa fille Annabelle, elle aussi capitaine de police, tout juste mutée à Montpellier où il a exercé. Souci : elle refuse de lui adresser la parole, lui reprochant de l'avoir abandonnée quand elle avait 6 ans. Une vieille affaire, lors de laquelle un mari avait été condamné pour le meurtre de sa femme disparue dix ans auparavant, mais en réalité morte récemment, va obliger Annabelle à collaborer avec son père, accusé d'avoir truqué son enquête à l'époque.

On s'en doute : les relations du duo ne devraient pas être de tout repos. Le tandem sera incarné par Julie-Anne Roth, vue au cinéma dans « Normandie nue » ou « la Dernière vie de Simon », mais aussi dans différentes séries (« Moloch », « Dix pour cent ») et par Christian Rauth, visage bien connu des téléspectateurs (« Navarro », « Origines »), qui n'est autre que... son père aussi dans la vraie vie ! Isabel Otero fera notamment partie de l'équipe dirigée par Chris Nahon, l'un des réalisateurs d' « Un si grand Soleil ». Cette fiction sera d'ailleurs produite par France.tv Studio, filiale de France Télévisions également à l'origine du feuilleton quotidien de la Deux.