Covid-19 : Anne-Sophie Lapix, testée positive, s’absente de l’antenne

Selon nos informations, la journaliste vedette de France 2, asymptomatique, sera remplacée dès ce lundi au journal de 20 Heures, mais également à l’animation du «Grand Echiquier», prévu mardi.

 Testée positive au Covid-19, Anne-Sophie Lapix, ici à Cannes en 2018, sera remplacée au 20 Heures de France 2 par sa joker Karine Baste-Régis.
Testée positive au Covid-19, Anne-Sophie Lapix, ici à Cannes en 2018, sera remplacée au 20 Heures de France 2 par sa joker Karine Baste-Régis. LP/Frédéric Dugit

D'après nos informations, Anne-Sophie Lapix a été testée positive au Covid-19. Sans impact grave sur son état de santé, a priori : la journaliste vedette du « 20 Heures » de France 2 est asymptomatique pour l'instant. Mais ce diagnostic va l'écarter un moment de l'antenne. C'est donc sa nouvelle joker, Karine Baste-Régis, qui assurera la présentation du JT du soir à partir de ce lundi 1er février.

Sauf qu'Anne-Sophie Lapix affichait un emploi du temps plus chargé que d'habitude cette semaine. Mardi, elle devait être à la tête d'un « Grand Echiquier », en première partie de soirée sur la Deux.

Anne-Elisabeth Lemoine au «Grand Echiquier»

En urgence, la direction de la chaîne et Troisième Œil, la société de production, ont donc dû trouver un plan B. Toujours d'après nos informations, c'est la présentatrice de « C à vous » sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine, qui a été appelée à la rescousse.

A elle de prendre les commandes de la neuvième édition de ce divertissement culturel qui va rassembler une kyrielle d'artistes dans un nouveau décor, avec également un orchestre placé sous la direction de Nicolas Guiraud, et la cheffe Laurence Equilbey en invitée. Et pour remplacer Anne-Elisabeth Lemoine à la tête de «C à vous», dès ce lundi, c'est Ali Baddou qui a été sollicité.

Plusieurs personnalités de la télé et de la radio, journalistes ou animateurs, ont déjà dû quitter l'antenne et se mettre en quarantaine pour cause de Covid-19. Cela a, par exemple, été le cas de Wendy Bouchard ou Eric Zemmour, en octobre 2020, ou encore d' Eric Antoine.