A «Koh-Lanta», l’hygiène c’est aussi une épreuve

Les candidats du jeu d’aventure, diffusé chaque vendredi à 21h05 sur TF1, doivent survivre sans se laver... Ils racontent.

 Dans un récent épisode de «Koh-Lanta», Ava a offert aux téléspectateurs une séance d’épilation d’un genre un peu particulier.
Dans un récent épisode de «Koh-Lanta», Ava a offert aux téléspectateurs une séance d’épilation d’un genre un peu particulier.  TF1

Dans un épisode, Ava brûle ses poils sous les aisselles avec… du feu. Dans « Koh-Lanta, les 4 Terres », les candidats rivalisent d'inventivité pour s'entretenir lors du jeu d'aventure diffusé chaque vendredi à 21h05 sur TF1. Ava, participante remarquée pour son épilation improvisée, et Brice, pour sa transformation physique, ont accepté de nous livrer leur routine beauté : rien du tout! « Sur le camp, l'image, on s'en fiche, insiste Brice. Lors de l'aventure, on ne se voit pas. Je découvre ma tête chaque vendredi. Ma mère en a presque les larmes aux yeux. Elle me dit : Si c'était en direct, je prendrais un avion pour aller te chercher ! »

Avant le tournage, un médecin leur fait un point sur les espèces dangereuses de la faune et flore. « Mais il ne donne aucune règle sur l'hygiène », assure Julien Magne, directeur des programmes d'Adventure Line.

Envie de se laver ? Direction l'océan. « On n'a que ça pour se rincer. On y nettoie parfois nos vêtements quand il fait beau, détaille Brice. On a juste un maillot, deux caleçons, deux paires de chaussettes, deux hauts, un sweat, une casquette, et notre sac d'aventure sert d'oreiller. »

Un petit bâton en guise de brosse à dents

Brice est le seul à avoir profité d'une douche comme récompense d'une épreuve. « Si j'avais eu en tête les 6 millions de téléspectateurs qui allaient me voir me savonner, ça aurait été bizarre, se marre-t-il. Quand je suis revenu à la cabane, ils me collaient tous et les filles se battaient pour dormir à côté de moi. C'est dix fois mieux que l'effet de la pub Axe. »

Sur le camp, les candidats ont à disposition un talkie-walkie branché 24 heures sur 24 avec un médecin mais aussi de la crème solaire, des lingettes antiseptiques, des pansements et des préservatifs. « Les cameramans n'ont pas le droit de mettre des produits comme du parfum pour ne pas nous tenter », glisse Ava.

Comme routine matinale, Brice utilisait un « bâton en forme d'aiguille » en guise de brossage dentaire. « Je me frottais les dents une par une avec. Sinon, je mélangeais de l'eau avec de la cendre pour un côté dentifrice… Mais, cela a un goût affreux ! »

Les cheveux, c'est un autre casse-tête. « Je pensais pouvoir garder mon chouchou mais non. On utilise une liane ou notre bandana. Moi, c'était un jour, une coiffure. Je croyais que cela ferait aventurier de les garder longs mais c'était une erreur », concède Brice. Ava, elle, se les démêlait avec les doigts. « Je n'avais pas envie de devoir me raser la tête à la fin ! »

Pas le droit non plus de s'épiler ou se raser avec un « moyen classique ». « Avant l'aventure, je me demandais comment les filles font? Avec Alix, on a essayé de se les enlever avec les doigts. En fait, si tu as un souci avec les poils, tu ne vas pas à Koh-Lanta », résume Ava. Dans un épisode, la restauratrice a été filmée en train de se brûler le duvet d'aisselle. « Les garçons s'en fichent, on fait ça devant eux. Fabrice a d'ailleurs contrôlé mon épilation en disant nickel, s'esclaffe-t-elle. Mais je suis contente de ces images car elles lèvent un tabou : oui, on a des poils à Koh-Lanta! »

Pour la production, donner un moyen d'épilation « serait contraire à l'essence du jeu de survie ». « De manière générale, les filles privilégient la cire avant le tournage, qui permet une repousse tardive. Depuis quelques saisons, certaines sont épilées définitivement au laser, ce qui règle ce problème. »

Côté désir, ce n'est pas non plus au beau fixe. « Dans l'aventure il n'y a plus de beau ou de moche. A aucun moment, je me suis dit elle est pas mal. Notre seul but, c'était de tenir debout. Il n'y a même plus de distinction garçons-filles. Entre mecs, on se disait « Toi aussi ça marche plus ? » La libido est à des années lumière pendant 35 jours. Cela m'a surpris. Mais quand on remange, tout va bien », rit Brice. Cette absence de séduction, Ava l'a aussi constatée. « On dormait en cuillère, on se reniflait presque mutuellement. Il n'y avait aucune gêne. »

Au petit coin, des feuilles de cocotier

En cas de règles menstruelles, la production distribue le nécessaire. « Tu leur confies tes tampons et il te les donne selon tes besoins. Mais moi, je prenais la pilule en continu pour ne pas les avoir là-bas », confie Ava.

Et le petit coin dans tout ça ? « Il y avait deux écoles : la mer ou la forêt. On mange si peu que pendant 21 jours, je n'ai fait que pipi, raconte Brice. Quand on y va, c'est particulier : on est entre deux cocotiers. On choisit les feuilles pour s'essuyer avec attention. Ça m'est arrivé de tomber sur des douces au toucher mais plus trop une fois utilisée… J'ai regretté ! » Bien sûr, il faut aussi s'isoler, ce qui n'est pas aisé à Koh-Lanta. « Comme tu pars seul, les cameramans pensent que tu peux chercher un collier d'immunité. Donc parfois, ils te suivent. Un jour, je commence à me baisser et je les vois au loin. Je leur ai dit les gars quand même, se marre Ava. Mais sinon, ils sont très respectueux. »

Ce n'est qu'une fois dans la résidence des jurés que les Robinson peuvent enfin se laver. Brice en est encore tout ému. « On a les yeux qui brillent devant une douche comme un enfant devant un sapin de noël. »