«Soulmates», «la Mission»… 5 nouveautés à voir sur les plates-formes

Quoi de neuf sur les plates-formes de streaming ? Voici nos cinq conseils de séries et de films pour bien occuper ce week-end sous couvre-feu.

 « Soulmates », série américaine d’anticipation qui rappelle « Black Mirror », est diffusée sur Amazon Prime Vidéo.
« Soulmates », série américaine d’anticipation qui rappelle « Black Mirror », est diffusée sur Amazon Prime Vidéo. PROD

Comme avant chaque week-end, Le Parisien vous propose une sélection de programmes à ne pas manquer sur les plates-formes de vidéos en ligne. Cette semaine, une série d'anticipation qui rappelle « Black Mirror », un western emmené par Tom Hanks ou une série documentaire qui revient sur des énigmes sous-marines.

Trouver l'âme sœur dans «Soulmates»

AMAZON PRIME VIDEO. Nous sommes dans un futur proche, et une compagnie met au point un test scientifique permettant de déterminer qui est votre âme sœur, la personne que vous aimerez le plus au monde. Chaque épisode de la série « Soulmates » suit des personnages différents dans leur décision, ou non, d'effectuer le test, qu'ils soient célibataires ou déjà en couple. Entre belles histoires, dilemmes moraux, arnaques et complexité de l'amour, la série met en avant les avantages et inconvénients d'un tel système qui peut tourner au cauchemar.

On pense évidemment très vite à la série « Black Mirror » (disponible sur Netflix) et notamment « Hang The DJ » (saison 4, épisode 4) qui abordait déjà un thème similaire. Mais après tout, les nouvelles technologies et leurs influences sur notre futur représentent un univers sans limite pour la création des scénaristes. Ceux de « Soulmates » parviennent à nous emporter avec plus ou moins de réussite selon les différents volets.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3,5/5

«Soulmates», série américaine de William Bridges et Brett Goldstein (2020) avec Sarah Snook, David Costabile, Bill Skarsgard… Six épisodes de 42 à 52 minutes chacun

«Riverdale» fait un bond dans le temps

NETFLIX. La cinquième saison de la série pour ados a démarré avec des épisodes sur la fin de la dernière année de lycée des protagonistes. Dans le quatrième volet mis en ligne le 11 février, on retrouve les héros sept ans plus tard. Et aucun ne semble réellement heureux : après des années de service actif dans l'armée, Archie est muté à Riverdale pour relancer un programme au sein du lycée, Jughead est un écrivain en panne d'inspiration, Betty a rejoint les rangs du FBI mais classe des dossiers dans un sous-sol et Veronica est mariée à un riche trader mais tout en étant frustrée d'avoir dû renoncer à sa propre carrière à Wall Street.

Quant à la ville de Riverdale, elle tombe en ruines, désertée peu à peu par sa population. Bref, le tableau n'est pas très rose, mais les retrouvailles entre les héros, qui semblent s'être largement perdus de vue, constituent un nouveau départ après plusieurs saisons fastidieuses.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3,5/5

«Riverdale», série de Roberto Aguirre-Sacasa avec K.J. Apa, Lili Reinhart, Cole Sprouse, Camila Mendes… Saison 5, épisode 4 (42 minutes).

«La Mission», un western qui fait du bien

NETFLIX. Alors que la guerre de Sécession est terminée depuis cinq ans, le capitaine Kidd (Tom Hanks), ancien soldat valeureux, va de village en village pour lire le contenu des journaux aux populations locales. Un jour, il recueille Johanna, une enfant dont les parents ont été massacrés par une tribu indienne… Epoustouflant western contemplatif - mais pas seulement - qui montre le rapprochement entre deux êtres qui n'auraient jamais dû se rencontrer, « la Mission », signée Paul Greengrass (« Jason Bourne »), où Tom Hanks se révèle à son meilleur, fait partie des prochains favoris aux Oscars.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4,5/5

«La Mission», western de Paul Greengrass (2021) sur Netflix, avec Tom Hanks, Helena Zengel, Elizabeth Marvel… 1h59.

«The Nest», dans l'enfer d'une famille

MYCANAL. New York, dans les années 1980. Rory, trader britannique ambitieux à qui tout sourit, décide de retourner en Angleterre pour développer ses activités, et convainc son épouse américaine, Allison, et leurs deux enfants, de le suivre pour ce changement de vie radical. Mais une fois sur place, installée dans un immense vieux manoir déglingué, la famille va se déliter face aux erreurs professionnelles de Rory…

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

Fable sociale conçue comme un film de genre qui flirte progressivement avec une ambiance horrifique, « The Nest » intrigue et inquiète avec son climat tendu, et cette descente progressive d'une famille vers les abîmes.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«The Nest», drame canadien de Sean Durkin (2020), avec Jude Law, Carrie Coon, Oona Roche… 1h47.

«Trésors sous les mers», dans le mystère des profondeurs

MYCANAL. Il y a quelque chose de fascinant à plonger sous l'eau pour tenter de percer le mystère de ces mondes engloutis. La série documentaire, d'un intérêt inégal et parfois un peu gâchée par une mise en scène sensationnaliste, permet de démêler mythes et réalité de ces lieux. Ainsi Port-Royal, ville pirate engloutie : en vidant virtuellement l'eau de l'océan, au sud de la Jamaïque, la cité apparaît comme une sorte de Pompéi sous marine, quasi intacte. Ce haut lieu de la piraterie du XVIIe siècle livre quelques-uns de ses secrets.

Du côté d'Alcatraz, l'épisode tente d'élucider un mystère : est-il scientifiquement possible que les trois détenus qui ont quitté la prison à bord d'un radeau de fortune dans la nuit du 11 juin 1962 - et dont on n'a jamais retrouvé les corps - aient atteint leur but ? Car le fond de la baie est jonché d'épaves de bateaux autrement plus solides que ce radeau bricolé. Mais la baie de San Francisco est imprévisible…

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3/5

«Trésors sous les mers», série documentaire (2018), 2 épisodes de 45 minutes environ.