Kool Shen, comédien dans «Engrenages» : «J’adore changer de mondes»

Rappeur, producteur, joueur de poker et comédien, l’ancien complice de JoeyStarr au sein du groupe NTM incarne un voyou à l’ancienne dans la série de Canal +.

 Dans la dernière saison d’« Engrenages », Kool Shen (à gauche) incarne Cisco, un pro du braquo.
Dans la dernière saison d’« Engrenages », Kool Shen (à gauche) incarne Cisco, un pro du braquo. Caroline Dubois-Son et Lumière

Avec son bouc, ses tatouages et son œil noir à l'affût, Kool Shen s'immisce brillamment dans la dernière saison d'« Engrenages » sur Canal + qui continue ce lundi à 21h5. Le cofondateur du groupe de rap NTM y donne chair à Cisco, un truand de haut vol, pro du « braquo » qui prépare justement le braquage de dealers de drogue avec son équipe au sein de laquelle il a intégré Gilou, le flic campé par Thierry Godard en infiltration dans la bande.

« Je ne regardais pas Engrenages mais j'en avais entendu parler comme tout le monde, se souvient le musicien de 54 ans, Bruno Lopes de son vrai nom. Mon pote Tewfik Jallab (NDLR : alias Ali dans la série) avait vanté sa qualité. Quand on m'a appelé pour le casting, j'y suis allé en courant, même si c'était pour jouer un voyou comme je l'ai déjà fait dans le film Paradise Beach en 2019. Là, le gars est de l'ancienne école, ce n'est pas juste un enc… Il a ses valeurs, une certaine affection pour Gilou et il a merdé avec son fils. C'était intéressant ».

«On m'a demandé d'avoir un regard très dur»

Pas trop réducteur pour un rappeur de multiplier les rôles de truands ? « Je n'en referai pas un de sitôt, ou alors un voyou un peu extravagant ! s'exclame l'ancien complice de JoeyStarr que les cinéphiles ont pu repérer dans Abus de faiblesse, Soldat blanc ou Réparer les vivants. Pour Cisco, on m'a plutôt demandé d'avoir un regard très dur. Pas question de blaguer ! » Moins encore lorsqu'il a tourné des scènes en prison. « On était à Fresnes et on voyait les détenus lors de leur promenade, raconte Kool Shen. C'était spécial. Moi, je connaissais cette atmosphère avec ces grilles en fer, le bruit des clés car j'ai fait beaucoup de parloirs mais du bon côté. C'est dur comme univers ».

En revanche, le comédien, chanteur et producteur n'a pas boudé son plaisir en intégrant la famille d'« Engrenages ». « Tout a été simple. C'est facile d'y entrer si on ne fait pas sa tête de mule ! Et puis, j'ai pu voir que la série avait ses fans notamment parmi les flics qui assuraient la sécurité sur le tournage. Ils parlaient tous de son réalisme qui m'a d'ailleurs vraiment plu quand j'ai commencé à la regarder ».

Son histoire avec JoeyStarr dans un biopic

Si personne n'a encore songé à lui proposer un rôle récurrent dans une future création télé, Kool Shen a été associé avec JoeyStarr à « Suprêmes », le futur biopic sur NTM en préparation. « Il abordera nos premières années jusqu'à notre premier Zénith en 1992. C'est un honneur. On est pourtant bien vivants mais plus près musicalement de la fin! On a passé du temps avec la réalisatrice, Audrey Estrougo, on lui a dit sur quoi on était d'accord ou pas. On a un droit de regard qui n'en est pas un : elle apporte sa vision mais on a veillé à ce que le scénario soit fidèle à la réalité. On n'a pas été impliqués dans le choix des acteurs (NDLR : Sandor Funtek pour lui et Théo Christine pour JoeyStarr) qui nous incarnent. Moi, je suis content mais ça va me faire bizarre de revivre ce qui m'est arrivé à travers un personnage! »

En attendant, ne lui parlez pas de musique dans l'immédiat. « Je l'ai mise de côté. NTM, c'est fini depuis notre dernier Bercy en 2019. J'ai juste fait un titre avec Fianso car c'est un pote, résume l'artiste. Maintenant, j'aimerais surtout que l'épidémie de Covid s'arrête pour pouvoir rejouer au poker ». Son dada mais pas seulement. « J'adore changer de mondes, insiste ce père de famille et joueur de haut niveau. Et le poker est une petite école de la vie qui apprend à être patient, à ranger son ego, à ne pas s'énerver. Quand on perd, c'est affreux et quand on gagne l'adrénaline monte comme chez un sportif. Dans la vie, on n'a pas ces émotions toutes les 3 minutes! »