«Glee», «The Leftovers», «The Shield»... 5 séries qu’on a tant aimées

Chaque dimanche, l’un de nos journalistes ouvre le jardin secret de ses séries préférées, récentes ou très anciennes.

AbonnésCet article est réservé aux abonnés.
 «Skam France», «The Leftovers», «The Shield», «Glee», «Misfits» : les 5 séries préférées de Stéphanie Guerrin, journaliste au service culture du Parisien.
«Skam France», «The Leftovers», «The Shield», «Glee», «Misfits» : les 5 séries préférées de Stéphanie Guerrin, journaliste au service culture du Parisien. GTV - HBO - Sony - Clerkenwell Films 2009 -Twentieth Century Fox Film Corporation

La plus chantante : «Glee»

J'ai toujours eu un faible pour les comédies musicales mais je ne suis pas familière des grands classiques américains. Grâce à « Glee », que j'ai suivie dès son lancement en 2009 aux Etats-Unis, j'ai découvert un grand nombre de standards du genre, réinterprétés par une bande de lycéens aux personnalités excentriques. Une fiction franchement réjouissante aux divers talents, dont le génial Darren Criss, qui m'a accompagnée pendant six ans. Je suis même spécialement allée à Londres en 2011 pour assister au concert des membres de la série! Inoubliable.

«Glee», six saisons (2009-2015) à voir sur Netflix, Amazon Prime Video et, à partir du 23 février, sur Disney+.

La plus troublante : «The Leftovers»

Il est difficile de décrire à quel point « The Leftovers », qui suit les habitants d'une petite ville alors que 2 % de la population mondiale a soudainement disparu, m'a bouleversée. Accompagnée de la sublime musique du compositeur germano-britannique Max Richter, cette série déchirante parle du deuil comme aucune autre, des connexions humaines et intimes avec une délicatesse époustouflante, dans un clair-obscur d'une beauté renversante. C'est un voyage en trois saisons, signées de Damon Lindelof, auquel je repense régulièrement avec l'envie de m'y replonger.

«The Leftovers», trois saisons (2014-2017) à voir sur OCS.

La meilleure fin : «The Shield»

La claque « The Shield » ne m'a frappée que tardivement, des années après ses débuts en France sur Jimmy en 2003. Mais une fois plongée dedans, impossible de se défaire de cette fascination étrange pour une équipe de flics corrompus, prêts à pactiser avec les gangs pour mieux protéger la population de Los Angeles. Les contradictions de ces antihéros, la violence brute des intrigues, les morts inattendues et même la tendresse pour certains personnages m'ont tenue en haleine jusqu'au bout. Pour moi, « The Shield » a signé à l'issue de sept saisons une des meilleures fins de toute l'histoire des séries.

« The Shield », sept saisons (2002-2008) à voir sur Amazon Prime Video.

La plus décalée : «Misfits»

Je trouve que l'humour britannique n'a pas d'égal, et cela dans n'importe que type de films ou de séries. Avec « Misfits », le genre des fictions de superhéros a pris un grand coup de pied aux fesses. De jeunes délinquants condamnés à des travaux d'intérêt général s'y découvrent des pouvoirs surnaturels après avoir été frappés par la foudre. Ces personnages aussi trashs que drôles, aussi brillants que pathétiques, s'embarquent dans des scénarios improbables. C'est la série qui m'a fait tomber sous le charme de l'impayable Robert Sheehan, désormais héros d' « Umbrella Academy » sur Netflix.

«Misfits», cinq saisons (2009-2013) à voir sur MyCanal et Canal+ Séries.

La plus touchante : «Skam France»

J'ai une passion pour les séries d'ados. Alors, quand un de mes collègues m'a demandé il y a plusieurs années : « Tu connais Skam? Ma fille adore! », ma curiosité a été piquée. Ce n'était encore qu'une fiction norvégienne. Puis il y a eu en 2018, l'adaptation française. J'ai vu d'un œil les deux premières saisons, puis la troisième est arrivée : l'histoire de Lucas qui tombait amoureux d'Elliott. Ce couple-là m'a transpercé le cœur. Depuis, je suis les aventures de la bande de lycéens comme ses fans les plus assidus, à guetter jour après jour la mise en ligne de nouvelles scènes.

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

«Skam France», six saisons intégrales (depuis 2018) et la septième en cours de diffusion à voir sur France.tv/Slash.