Réouverture des lieux de culture : les musées toujours dans les starting-blocks

La réunion entre la ministre de la Culture et une cinquantaine de dirigeants d’institutions muséales n’a pas encore débouché sur des annonces, mais certains y croient.

 Ce lundi matin, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a dialogué pendant environ deux heures avec une cinquantaine de responsables de musées, monuments et centres d’art.
Ce lundi matin, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a dialogué pendant environ deux heures avec une cinquantaine de responsables de musées, monuments et centres d’art. LP/Yann Foreix

Chronique d'une résurrection annoncée. Mais une chronique qui prend son temps. Ce lundi matin, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a dialogué pendant environ deux heures en visioconférence avec une cinquantaine de responsables de musées, monuments et centres d'art demandant la réouverture au plus vite de leurs institutions. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui était en route pour sa vaccination, s'est connecté une trentaine de minutes à la réunion, surtout pour écouter.

Les musées voulaient mettre au point un protocole de réouverture, des horaires sûrement aménagés — certains parlent de 10 heures-16 heures en raison du couvre-feu — et des jauges de public. On peut voir le verre à moitié vide : alors que deux pétitions signées par des personnalités et de très nombreux responsables d'institutions muséales invitaient à rouvrir dès le week-end prochain, pour coller aux vacances scolaires des Franciliens et avoir la possibilité d'accueillir, même de façon très restreinte, voire symbolique, les enfants et les familles, rien de décisif n'a été acté.

Une possibilité à court terme

Mais le verre à moitié plein semble davantage d'actualité : si le « très court terme » n'est pas a priori pas encore de mise pour aller voir la « Joconde » ou admirer le paysage méditerranéen depuis le flamboyant MuCEM de Marseille, à court terme néanmoins, certains s'attendent à une possible surprise. Rouvrir mi-mars n'en serait pas vraiment une, mais si c'était avant ?

Ce désir d'accueillir du public ne cesse d'être relayé depuis quelques jours. Les deux premières tribunes ont été suivies par une troisième, une lettre ouverte au président de la République signée des directeurs de la rédaction des grandes revues d'art, puis par le milieu du théâtre qui soutient les musées. « Ceux-ci peuvent être les éclaireurs, la première pierre pour redonner un peu d'espoir et de joie, cette fameuse lumière au bout de ce long tunnel », écrivent dans un texte diffusé ce lundi douze directeurs et directrices de théâtre public, dont l'acteur Charles Berling, également responsable du Théâtre Liberté à Toulon.

La distanciation est mieux respectée dans les musées

Les musées, c'est certains, rouvriront en premier, a rappelé la ministre, leur public « circulant », selon le jargon administratif, se prêtant mieux à la distanciation que des salles totalement fermées. Chaque semaine étant rythmée par un Conseil de défense et les possibles prises de parole du Premier ministre, les musées s'avancent donc (très) lentement mais sûrement vers la fin d'un long hiver aux portes closes.

En attendant, le maire RN de Perpignan, Louis Aliot, a annoncé la réouverture de quatre musées municipaux dès ce mardi, gratuitement, pendant un mois « dans le respect des règles sanitaires nécessaires ». Lyon Métropole avait annoncé la même chose mi-décembre, avant de décider au dernier moment de présenter des œuvres muséales plutôt dans l'enceinte de l'Hôtel de la Métropole, en raison des risques juridiques à ouvrir un musée quand l'Etat impose la fermeture.