Nos coups de cœur avant 21 heures : comment rire du lundi au dimanche à Paris

Pas facile de s’y retrouver au milieu des changements d’horaires pour cause de couvre-feu… De Fanny Ruwet à Paul Taylor en passant par Maxime Gasteuil, voici une sélection de spectacles d’humour, vus et approuvés, à l’affiche cette semaine.

 Ambroise et Xavier joueront sur la scène du Métropole suffisamment tôt pour vous permettre d’être rentré chez vous pour 21 heures.
Ambroise et Xavier joueront sur la scène du Métropole suffisamment tôt pour vous permettre d’être rentré chez vous pour 21 heures. LP/Jean-Baptiste Quentin

Ils ont changé d'heure, parfois de jour, mais les humoristes seront sur le pont cette semaine à Paris. Et ça tombe bien : franchement, on a bien besoin de rigoler ces jours-ci. Voici une sélection de shows vus, approuvés et… finissant avant le couvre-feu.

LUNDI. Ambroise et Xavier, duo délicieusement décalé

On les avait repérés il y a deux ans dans la cave d'un bar parisien où ils testaient leur spectacle. Et on avait déjà été séduit par l'originalité, la créativité et la fraîcheur de ce duo déjanté. On vient de revoir la nouvelle version du show, agrémenté de vidéos bluffantes : le résultat, encore plus maîtrisé, est un régal aussi absurde que brillant.

Le lundi à 19 heures au Métropole, 39, rue du Sentier (IIe). De 12 à 21 euros.

On recommande aussi : Rosa Bursztein, à 19 heures au Point-Virgule (IVe), Tom Villa, à 19 heures à la Nouvelle Eve (IXe).

MARDI. Fanny Ruwet, nouvelle Belge à la Nouvelle Seine

Dans la famille des chroniqueurs de France Inter, c'est la petite dernière. Une timide qui ose tout. A 25 ans, Fanny Ruwet pratique un stand-up pince-sans-rire avec « Bon anniversaire, Jean », très finement écrit et porté vers une drôle de mélancolie.

Le mardi à 19h15 à la Nouvelle Seine, 2, quai de La Tournelle (Ve). 21 euros.

On recommande aussi : Edgar-Yves, à 19 heures au Point-Virgule (IVe).

MERCREDI. Maxime Gasteuil, un provincial à Paris

Maxime Gasteuil. LP/Philippe de Poulpiquet
Maxime Gasteuil. LP/Philippe de Poulpiquet  

Son petit jeu des 7 différences entre Paris et la province est à hurler de rire. Pas d'une finesse extrême, mais d'une efficacité redoutable, « Maxime Gasteuil arrive en ville » est un antidote à la morosité.

Du mardi au samedi au Théâtre de la tour Eiffel, 4, square Rapp (VIIe). De 21 à 37 euros.

On recommande aussi : un brunch stand-up à 11h45 au Paname Art Café (Xe), Carla Bianchi, à 19h45 à la Nouvelle Seine (Ve).

JEUDI. Paul Taylor, « oh yes » !

Se marrer et… réviser son anglais? C'est possible avec Paul Taylor qui, avec « So British… ou presque », livre un show fluide, fun et fort bien doté en vannes bien senties sur la condition d'un jeune papa. Alternant français et anglais (mais pas besoin d'être parfaitement bilingue pour suivre), il fait mouche aussi bien dans la langue de Molière que dans celle de Shakespeare.

Du jeudi au samedi à 19 heures à l'Européen, 5, rue Biot (XVIIe).

On recommande aussi : un plateau stand-up dans un comedy club, à partir de 17h30 au Fridge Comedy (IIe), 18h30 au Barbès Comedy Club (XVIIIe) ou 19 heures au Madame Sarfati (Ier).

VENDREDI. Alex Ramires sait tout faire

Il sait chanter, danser, toucher la corde sensible… Mais surtout, il nous fait bien marrer ! Dans « Sensiblement viril », Alex Ramires casse les codes avec jubilation et propose un show maîtrisé de A à Z dans lequel il fait valser préjugés et étiquettes.

Les vendredis et samedis à 19 heures au Palais des Glaces, 37, rue du Faubourg-du-Temple (Xe). De 19 à 28 euros.

On recommande aussi : Tania Dutel, à 19 heures au Point-Virgule (IVe).

SAMEDI. Allez voir Panayotis, par Toutatis !

Panayotis Pascot. LP/Jean-Baptiste Quentin
Panayotis Pascot. LP/Jean-Baptiste Quentin  

L'un des spectacles qui nous a le plus enchantés en 2019. Drôle, bien sûr, mais aussi joliment sentimental, terriblement malin et tellement prometteur. Panayotis Pascot n'a que 22 ans mais un talent déjà bien installé. Son « Presque » est déjà presque un sans-faute.

Les samedis et dimanches à 18h45 au Grand Point-Virgule, 8 bis, rue de l'Arrivée (Paris, XVe).

On recommande aussi : Pierre Thévenoux, à 17 heures, et Marion Mezadorian, à 18 heures, au Point-Virgule (IVe), Alexandra Pizzagali, à 17h30 au Théâtre du Marais (IIIe).

DIMANCHE. Doully, dans les pas de Blanche Gardin

Vous avez (comme nous) adoré les derniers spectacles de Blanche Gardin? Vous allez (comme nous) bien aimer celui de Doully. Coécrit avec son illustre aînée, le spectacle de Doully est empli d'un humour noir enrobé de l'incroyable histoire personnelle de cette jeune femme à la voix rauque et à la vie rock!

Le dimanche à 19 heures au Point-Virgule, 7, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie (IVe).

On recommande aussi : Alexis Le Rossignol, à 17 heures au Point-Virgule (IVe), Sebastian Marx, à 18 heures à la Nouvelle Seine (Ve).