Shy’m, un album surprise et une grossesse

La chanteuse nous révèle en exclusivité qu’elle attend un petit garçon, et elle le chante. Avec un single, intitulé «Boy», qui sort ce vendredi.

 Paris, le 22 octobre. Shy’m doit sortir son futur album d’ici la fin de l’année. Il y sera question de sa future maternité.
Paris, le 22 octobre. Shy’m doit sortir son futur album d’ici la fin de l’année. Il y sera question de sa future maternité. DR

Shy'm dévoile ce vendredi une nouvelle chanson et un clip. Premier indice : le titre, « Boy ». Deuxième indice, glissé dans un couplet : « La vie est en moi ». Dernier indice : cette excellente danseuse est assise pendant les deux tiers de la vidéo. Et lorsqu'elle se lève, c'est pour dévoiler un magnifique ventre arrondi. La chanteuse et comédienne de 34 ans est enceinte et le révèle en musique. Elle nous explique pourquoi et nous annonce la sortie imminente d'un album racontant sa maternité.

Pourquoi dévoiler votre grossesse dans un clip ?

SHY'M. Je voulais contrôler cette annonce au maximum. Je n'avais pas envie de faire un vulgaire post sur Instagram, je ne voulais pas me retrouver en photo à mon insu dans des journaux à scandale. La meilleure façon de le faire, c'était donc en musique. Cela laissera aussi un souvenir à mon enfant.

La chanson s'appelle « Boy ». Ce sera donc un garçon ?

Vous avez bien compris. Les paroles lui sont destinées. Bien qu'il ne soit pas encore né, il m'apaise. Dès son arrivée, je me suis sentie plus sereine, mes doutes ont disparu. A deux ou trois mois, même sans avoir encore les formes d'une femme enceinte, j'avais déjà l'impression d'être différente.

Vous êtes à combien de mois de grossesse ?

Je le garde encore pour moi, mais elle est bien avancée.

A l'ère des réseaux sociaux, c'est un exploit d'avoir réussi à garder cette grossesse secrète.

C'était essentiel pour moi. C'est un moment si important de ma vie intime, je n'avais pas envie qu'on me pose des questions, qu'on m'attende devant chez moi pour faire des photos. Il a fallu le dire à très peu de gens, éviter les sorties, certains endroits… Là au moins, j'ai pu vivre ma grossesse tranquillement, à deux, avec ma famille, mes amis. Cela prouve que l'on montre ce que l'on veut.

Vous gardez aussi secrète l'identité du père ?

Ce n'est pas parce que je dévoile ma grossesse que je vais commencer à parler de mon compagnon. C'est privé. J'ai toujours été très pudique là-dessus. On parle assez de ma vie privée, surtout en se trompant beaucoup. Je n'avais pas envie qu'on s'immisce dans mon couple. Vivons heureux, vivons cachés.

Shy'm a préféré garder sa grossesse secrète. DR
Shy'm a préféré garder sa grossesse secrète. DR  

L'an dernier, dans la chanson « Absolem », vous parliez de votre envie de maternité.

J'en rêvais. Et c'est fou, un an plus tard, en plein confinement, j'y arrive. Cette situation si chaotique a eu sur moi un impact positif. Mon esprit s'est apaisé, mon corps a fonctionné. Un mal pour un bien. C'est une aventure magnifique d'être enceinte et de pouvoir créer un album.

Vous allez aussi donner naissance à un album ?

A la fin du confinement, je devais reprendre « Profilage » ( NDLR : la série policière de TF1 ), mais les tournages de la prochaine saison ont été repoussés. J'en ai profité pour revenir en studio. Cyril ( NDLR : alias K. Maro, son compositeur et producteur historique ) avait écrit quatre titres sur ce que je vivais et il y a eu une évidence, de les enregistrer et d'en faire d'autres. Mon enfant saura ainsi ce que j'ai vécu, tout ce que j'ai pensé, pendant que je l'attendais. C'est assez magique.

L'enregistrement est avancé ?

Très ! On le finit à la maison, car j'ai eu des petites complications. On espère le sortir avant la fin de l'année. Cela fait du bien d'être heureuse et de pouvoir le chanter. Et comme j'ai dû arrêter de fumer, j'ai retrouvé ma voix de mes 20 ans.