Mort de Hilton Valentine, guitariste du groupe The Animals

Connu pour sa reprise du morceau « The House of the Rising Sun », le musicien du groupe de rock british des sixties est décédé à l’âge de 77 ans.

 Le groupe The Animals, avec Hilton Valentine à gauche, en 1960.
Le groupe The Animals, avec Hilton Valentine à gauche, en 1960. Dezo Hoffman/SIPA

Le guitariste britannique Hilton Valentine, membre fondateur du groupe de rock The Animals, connu pour sa reprise du morceau « The House of the Rising Sun », est décédé vendredi à l'âge de 77 ans, a indiqué son label ABKCO Music.

« Valentine était un guitariste précurseur qui a influencé le son du rock and roll durant des décennies », a salué ABKCO Music sur Twitter vendredi.

Né le 21 mai 1943 à North Shields (nord-est de l'Angleterre), Hilton Valentine avait fondé The Animals en 1963 avec le chanteur Eric Burdon, le bassiste Chas Chandler, l'organiste Alan Price et le batteur John Steel.

En 1964, razzia sur les charts américains et anglais

Ce groupe de musiciens issus de la classe ouvrière s'était fait mondialement connaître en 1964 avec une reprise d'un traditionnel américain, « The House of the rising Sun », qui est resté plusieurs semaines en haut du hit-parade au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et a inspiré « Le Pénitentier » à Johnny Halliday.

Après la dissolution du groupe en 1966, Hilton Valentine avait enregistré un album solo, « All in Your Head ». « L'introduction de Rising Sun n'aura plus jamais la même sonorité ! », a réagi Eric Burdon sur Instagram. « Tu ne te contentais pas de la jouer, tu la vivais ! », a-t-il ajouté, disant avoir « le cœur brisé ».

« Nous avons eu de super moments ensemble », a-t-il ajouté, « de North Shields au monde entier… Rock en paix », a-t-il ajouté.