Dans le Loir-et-Cher, un studio technique devient le refuge des artistes en plein Covid-19

Pascal Rey, un professionnel de l’événementiel, met gratuitement à disposition son plateau technique pour permettre notamment à des musiciens de se produire en live sur Internet.

 Barricade, un groupe de Blois, a pu faire découvrir son répertoire en direct sur YouTube grâce au Labo de Cour-Cheverny (Loir-et-Cher).
Barricade, un groupe de Blois, a pu faire découvrir son répertoire en direct sur YouTube grâce au Labo de Cour-Cheverny (Loir-et-Cher). Mattys Rey

Au fil des années, Pascal Rey s'est fait un nom dans l'industrie de l'événement. Sa société, Audio Espace, basée à Cour-Cheverny (Loir-et-Cher) loue du matériel de sonorisation, d'éclairage et des plateaux de spectacles dans toute l'Europe. Mais, depuis bientôt un an, la société est très touchée par la crise du Covid-19.

« La déprime me gagnait ainsi que les techniciens intermittents qui travaillent pour moi. En regardant mon stock de matériel prendre la poussière, j'ai décidé de créer un studio de captation dédié au direct, et de le mettre à la disposition des artistes, des entreprises et des collectivités », explique Pascal Rey.

Le Labo est né. Et, depuis deux mois, il tourne à plein régime. Pour les techniciens de la région, c'est l'occasion de prendre le temps nécessaire pour mieux se former à l'utilisation de matériels très sophistiqués. Et pour les artistes, la possibilité de se produire en ligne, et de continuer à créer, malgré la crise.

«Il tend la main aux autres, c'est magnifique !»

« Le gérant est en difficulté. Et pourtant, il tend la main aux autres. C'est magnifique ! » lance le chanteur d'origine libanaise Tihyad, qui vient d'enregistrer un duo avec Magalie Vaé. « Nous n'aurions jamais pu nous payer une telle prestation ! » confesse Christophe Clairembault, le chanteur de Barricade, un groupe de rock radical de Blois, qui a pu faire découvrir son répertoire en direct sur YouTube.

Le plateau multi-caméras doté d'un écran Led en forme d'arrondi de 15 m de large et en résolution 4K, avec soixante-dix projecteurs, est très énergivore. Alors pour « éponger les frais d'électricité », Pascal Rey a mis en place une cagnotte solidaire.

 
Culture & loisirs