Le créateur de mode japonais Kenzo Takada meurt des suites du Covid-19

Le styliste est décédé ce dimanche, selon le communiqué d’un porte-parole. Il avait 81 ans.

 Le créateur Kenzo Takada est mort du Covid-19.
Le créateur Kenzo Takada est mort du Covid-19. AFP

Il était le premier styliste japonais à s'être imposé à Paris, où il a fait toute sa carrière et rendu célèbre son prénom. Le créateur de mode japonais Kenzo Takada est mort dimanche des suites du Covid-19 à l'âge de 81 ans.

« Kenzo Takada s'est éteint le dimanche 4 octobre 2020 à l'Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine », annonce un porte-parole dans un communiqué.

Né en 1939 à Himeji, Kenzo Takada avait rejoint Paris en 1964, alors tout jeune diplômé du Bunka Fashion College, une école de mode de Tokyo. Après des débuts au sein de la marque française Renoma, il avait ouvert sa première boutique en 1970 dans la galerie Vivienne (IIe arrondissement).

Il déménage en 1976 vers un lieu plus grand, place des Victoires, et fonde sa marque sous son seul prénom. Plusieurs magasins suivent, en même temps que l'engouement croît pour ses créations originales, aux couleurs souvent vives et aux imprimés floraux, et pour ses défilés pensés comme de grands événements spectaculaires.

Retiré de la mode en 1999

Sa première ligne pour hommes date de 1983, son premier parfum (Kenzo Kenzo) de 1988. En 1993, Kenzo Takada vend sa marque au groupe LVMH (aujourd'hui également propriétaire du Parisien, NDLR), avant de se retirer du poste de directeur artistique six ans plus tard.

L'ex styliste avait fêté en grande pompe ses 80 ans l'an passé au pavillon Ledoyen (VIIIe arrondissement). Cette ancienne figure de la nuit avait imposé à ses invités des tenues dorées pour dresscode.