La double casquette de Jean-Pierre Elkabbach

Le journaliste va assurer les interviews politiques sur i>télé.
Le journaliste va assurer les interviews politiques sur i>télé. AFP/BERTRAND GUAY

Décidément, Jean-Pierre Elkabbach a l'art du rebond ! Affecté lorsque la direction d'Europe 1 lui a retiré, mi-décembre, les commandes de l'interview de 8 h 20 qu'il assurait depuis 1987, le journaliste de 79 ans a déjà trouvé un point de chute. La direction d'i>télé a confirmé hier qu'il allait assurer les interviews politiques de la chaîne d'info en continu. Mieux, le journaliste est également nommé conseiller auprès de Vincent Bolloré, le patron du groupe Vivendi.

Il reste conseiller pour Lagardère

Preuve de son habileté, malgré son arrivée dans la maison mère de la chaîne Canal +, Jean-Pierre Elkabbach a réussi à conserver son poste de conseiller pour les médias du groupe Lagardère (Europe 1, Gulli, « Elle », « Le JDD »). « Les groupes ne sont nullement concurrents, ils sont complémentaires et mêmes amis », souffle-t-on chez Lagardère. La double casquette d'Elkabbach devrait cependant raviver les rumeurs de rapprochement des deux groupes.

Jean-Pierre Elkabbach sera l'un des atouts de la relance d'i>télé, prévue au mois de février. Début janvier, c'est Fabien Namias qui a repris l'interview du matin d'Europe 1. La station se prépare à annoncer, jeudi prochain, de très mauvaises audiences pour la période novembre-décembre.