Envolez-vous avec Antoine de Saint-Exupéry

Avant de partir pour un tour du monde, une grande exposition retrace la vie et l’œuvre de l’écrivain, pilote et reporter français.

 Lyon (Rhône). Photos, objets, manuscrits, lettres, carnets, dessins, films… sont exposés sur 2 000 m2.
Lyon (Rhône). Photos, objets, manuscrits, lettres, carnets, dessins, films… sont exposés sur 2 000 m2. LP/Catherine Lagrange

Il est né à Lyon le 29 juin 1900, a passé ses vacances d'enfance à une demi-heure de là, dans le château familial de Saint-Maurice-de-Rémens (Ain). Logique donc que Lyon, attaché à son grand homme, soit la première ville à accueillir l'expo consacrée à Antoine de Saint-Exupéry, à la Sucrière. Sur 2 000 m2, « Antoine de Saint-Exupéry : Un petit prince parmi les hommes » est une immersion dans l'univers du pilote-écrivain-reporter. « Cette exposition est une fusée à plusieurs étages », résume Olivier d'Agay, petit-neveu de Saint-Ex et directeur de la Succession Saint-Exupéry-d'Agay. Une exploration de ses multiples vies de baroudeur, de Lyon à Casablanca, en passant par Dakar, Buenos Aires et New York…

Des sculptures à voir… et à toucher

« Il n'est pas facile de faire une exposition sur un écrivain », confie Henri Dupuis, concepteur du parcours pour Tempora, gestionnaire belge de l'événement, « mais sa vie est un roman ». Pour évoquer l'auteur français le plus lu au monde et traduit en 420 langues, l'exposition démarre par une plongée dans l'univers de son « Petit Prince ». La forme en est plutôt inattendue : un parcours dans l'obscurité, à la rencontre des figures iconiques du conte philosophique et écologiste, le Petit Prince sur sa planète, le baobab qui menace sa planète, le Renard, le Mouton, la Rose… Autant de sculptures en résine d'Arnaud Nazare-Aga qui, éclairées à la lumière noire, semblent flotter dans l'espace. Des œuvres à voir et à toucher.

Le second étage de la fusée aborde la vie de l'auteur, moins connue que son œuvre. A travers des reproductions des photos de l'époque, d'objets, de manuscrits, de lettres et carnets, de dessins, de films ou des témoignages de l'écrivain, de sa famille, de ses amis, ce sont les 44 années de la vie de Saint-Ex qui défilent. Ses débuts dans l'aviation, ses missions de pilote entre Paris et Saïgon. L'une d'elles, et ce ne sera pas la dernière, se terminera avec un accident dans le désert de Libye. Il en récupérera son Thermos et son carnet de vol, qui donnent ici vie à l'exposition.

Emouvant aussi les morceaux du bimoteur P-38 Lightning, qui le précipitera au large de Marseille, le 31 juillet 1944, lors d'une mission de préparation du Débarquement en Provence. Le parcours s'attache également à l'intimité de Saint-Exupéry. A sa famille, à sa relation fusionnelle avec sa mère, à l'enfance du jeune Tonio, dont les vacances au château de Saint-Maurice-de-Rémens avec ses frères et sœurs ne cesseront d'inspirer son œuvre. A ses amours, aussi, tumultueuses, avec une place particulière accordée à la Salvadorienne Consuelo Suncín Sandoval, épousée à Agay (Var) en 1931.

Après Lyon, l'exposition partira en tournée en Belgique, en Europe, aux Etats-Unis, en Asie, pour finir à Paris en 2024 pendant les Jeux olympiques.

« Antoine de Saint-Exupéry : un petit prince parmi les hommes », du 14 octobre 2020 au 25 avril 2021, à la Sucrière. Infos sur le Expo-saintexupéry.com