Confinement : Loïc joue à «Koh-Lanta» dans son jardin !

Le plus jeune candidat de Koh-Lanta, confiné en Chartreuse, a tenté de reproduire le jeu d’aventure de l’émission de TF1 dans son jardin. Avec humour, le Savoyard compte divertir les internautes pendant le confinement.

 Loïc, le plus jeune candidat de cette saison de « Koh-Lanta », a reproduit, avec humour, l’aventure dans son jardin pendant 24 heures.
Loïc, le plus jeune candidat de cette saison de « Koh-Lanta », a reproduit, avec humour, l’aventure dans son jardin pendant 24 heures. [email protected]

« Loïc, il rigole même quand on lui donne 15 kg à porter », s'amuse une internaute à propos du plus jeune candidat de « Koh-Lanta » lors de l'épreuve des poids. Difficile de se souvenir d'une plainte du Savoyard lors de l'aventure diffusée chaque vendredi soir sur TF1. Sur le camp, Loïc montre ses fesses à la caméra quand l'équipe adverse profite d'une fête sur un bateau ou s'amuse à taquiner la stressée Alexandra.

Une bonne humeur que le candidat de 20 ans met à profit sur son compte Instagram. Entre deux clichés, on le voit imiter les petits sauts de Lola et Angélique lors d'une épreuve en s'élançant d'une tour… sur un matelas. « Ça les a bien fait rire », sourit-il. Son dernier défi en date : faire « Koh-Lanta » dans son jardin.

Loïc a passé la nuit dans la cabane qu’il a construite dan son jardin. DR
Loïc a passé la nuit dans la cabane qu’il a construite dan son jardin. DR  

Un challenge qui n'a duré que… 24 heures. « Je vais peut-être le refaire mais la température est plus froide en Chartreuse qu'aux Fidji donc j'ai plus mal dormi ! L'aventure me manquait mais quand je me suis retrouvé dans ma cabane en bois à 22 heures avec personne à qui parler en train de crever la dalle et de me geler, ce sont surtout les mauvais souvenirs qui me sont revenus. Heureusement, mon chien Toukie me tenait compagnie, se marre-t-il. Je me suis cogné la tête sur une branche au moins 30 fois et j'en garde une cicatrice. »

Pas de panique : le casse-cou a l'habitude. Petit déjà, Loïc en faisait voir de toutes les couleurs à sa mère. « Quand les enfants s'amusaient au toboggan, moi je montais sur le toit de l'aire de jeu. »

« Evitez de le faire chez vous ! »

Pour son « Koh-Lanta maison », le Savoyard s'était créé une épreuve. On le voit grimper sur un arbre au-dessus du vide. « J'ai essayé de faire comme dans le jeu sauf pour les besoins. Mon père m'a clairement dit Par contre Loïc tu vas éviter de ch… dans le jardin », rigole-t-il, gaiement. Ce dernier l'a quand même laissé allumer un feu. « Mais évitez de le faire chez vous ! »

Depuis le début de l'aventure, le candidat à la carrure impressionnante se montre très actif sur les réseaux. Il vient même de lancer une chaîne YouTube. « En classe, j'amusais déjà la galerie. Mais je reçois plus de demandes en mariage qu'avant », relève le beau jeune homme aux yeux bleus, précisant « que sa relation avec Lola sort de l'imagination des internautes ». Un regard clair qui lui vaut ses lunettes de soleil à l'écran.

Pendant le confinement, Loïc compte divertir sa communauté. Sur Instagram, il partage sa passion pour le ski… sur la pelouse. Hyperactif dans la vie, c'est pourtant son calme qui le distingue dans l'émission. « Je me suis surpris moi-même. J'ai plutôt tendance à être sanguin et à m'énerver vite. Mais l'aventure m'a apaisé et fait gagner en maturité », confie-t-il.

Koh-Lanta, c'était son rêve. Enfant, il envisage d'écrire à TF1 pour lancer une « version junior ». A 19 ans, il enchaîne les boulots en intérim et envoie sa candidature. Lui qui se destinait aux chasseurs alpins est pris d'office. « Le test de sélection de l'armée était en même temps que Koh-Lanta. Dans le passé, certains employeurs ou professeurs m'ont rabaissé. J'ai participé pour leur prouver que je peux réussir de grandes choses. »

Sur les 24 participants, Loïc est le plus jeune. « Mais l'un des plus massif », note-t-il. Une carrure « naturelle » qui lui joue parfois des tours. Des candidats lui confient 15 kg lors de l'épreuve des sacs. « Sauf que j'ai eu un souci technique sur le parcours. Je me suis coincé à cause de mes fesses entre deux poutre et ça m'a empêché d'avancer avec les sacs… On ne le voit pas à l'écran, mais mon gros fessier m'a bloqué », rit ce fan de raclette.

L'aventure déchaîne même les passions dans sa famille

Malgré cette modestie, il bat le très athlétique Dorian au prestigieux parcours du combattant. « En dehors du jeu, je me serais fait laminer. Mais un sportif a besoin de plus manger que les autres alors cela peut les desservir. Dans Koh-Lanta, les cartes sont rebattues. Quand on regarde Lola, elle nous parle de frites, elle est petite… On ne se dit pas que c'est une warrior mais elle cache bien son jeu. »

Aujourd'hui, cet amateur de sensations fortes se dit prêt pour un second « Koh-Lanta ». « Après l'aventure, on redécouvre des personnes. Alix paraît stricte sur le camp alors qu'en réalité, elle est adorable. Il y a une différence dans l'après Koh-Lanta. » Reste que l'aventure déchaîne même les passions dans sa famille. « Ma mère m'appelle parfois au milieu d'une épreuve en me demandant : Qui va gagner? Je lui dis : Mais maman, regarde! »