Mélanie Laurent réalisera le premier film français produit par Amazon

Il s’agit du « Bal des folles », attendu courant 2021. Jusqu’ici, la célèbre plate-forme s’était contentée d’un rôle de distributeur dans le cinéma hexagonal.

 Mélanie Laurent s’apprête à tourner son sixième long-métrage. Elle y tiendra également un rôle.
Mélanie Laurent s’apprête à tourner son sixième long-métrage. Elle y tiendra également un rôle. LP/Frédéric DUGIT

C'est une première pour Amazon Prime Video. D'ici quelques jours, la plate-forme lancera le tournage du premier film français qu'elle coproduit : « Le Bal des folles », de Mélanie Laurent. Adapté du livre de Victoria Mas, le long-métrage, qui sera tourné à Rochefort (Charente-Maritime), se déroule à la fin du XIXe siècle.

Il met en scène Eugénie, une jeune fille qui peut entendre et voir les morts. Lorsque sa famille découvre son secret, Eugénie est emmenée dans la clinique neurologique de la Pitié-Salpêtrière qui « soigne » des femmes diagnostiquées folles, hystériques, égocentriques ou épileptiques. Là, le professeur Charcot, qui dirige l'unité, organise chaque année un « bal des folles »…

Après « Les Adoptés », « Respire », « Demain », « Plonger » et « Galveston », Mélanie Laurent, 37 ans, signera avec « Le Bal des folles », son sixième film en tant que réalisatrice. Elle jouera également dans ce drame historique, où elle sera entourée de Lou de Laâge, Emmanuelle Bercot, Benjamin Voisin, Cédric Kahn et Grégoire Bonnet. La cinéaste et comédienne a également cosigné le scénario du long-métrage avec Christophe Deslandes, qui était déjà coscénariste des « Adoptés » et de « Plonger ».

Mais alors qu'Amazon Prime Video annonce que l'œuvre de Mélanie Laurent devrait être disponible courant 2021, un autre film sur le « bal des folles » est actuellement en projet : il devrait être réalisé par Arnaud des Pallières (« Adieu », « Orpheline »…) avec Léa Seydoux dans le premier rôle.

Le film de Mélanie Laurent aurait dû être coproduit par Gaumont, avant qu'Amazon Prime Video n'entre en jeu. La plate-forme avait déjà diffusé des longs-métrages français en exclusivité : « Forte », de Katia Lewkowicz, « Brutus vs César », de Kheiron et, tout récemment, « Connectés », de Romuald Boulanger. Mais il s'agissait d'œuvres dont elle avait acquis les droits une fois leur tournage terminé. Avec « Le Bal des folles », Amazon Prime Video franchit donc une nouvelle étape dans son expansion sur le marché du cinéma.