«Kajillionaire» : une comédie portée par une mise en scène poétique

Le long-métrage de Miranda July met en scène des laissés pour compte dans une Amérique qui ne tourne plus rond.

 Evan Rachel Wood dans « Kajillionaire » réalisé par Miranda July.
Evan Rachel Wood dans « Kajillionaire » réalisé par Miranda July. Focus Features LLC

Theresa, Robert et leur fille Old Dolio, âgée de 26 ans, passent leurs journées à voler dans les colis de la Poste, monter de petites arnaques ou jouer à des concours pour survivre. La nuit, ils dorment dans des bureaux désaffectés où, plusieurs fois par jours, une mousse rose dégouline le long des murs.

Quand leur route croise celle de la jolie Mélanie, qui décide de les aider, leur trio va être mis à l'épreuve… « Kajillionaire » – qui signifie « milliardaire » en argot – met en scène des laissés pour compte dans une Amérique qui ne tourne plus rond.

Le film questionne aussi les relations familiales, montrant comment la misère peut souder ou, au contraire, assécher les liens. Original, drôle et touchant, cette comédie est portée par une mise en scène poétique et une fin très inspirée.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5

«Kajillionaire», comédie américaine de Miranda July. Avec Evan Rachel Wood, Debra Winger, Gina Rodriguez… 1h44.