«Froid mortel» : le thriller qui cartonne sur Netflix

Actuellement dans le top 10 de la plate-forme, ce thriller catalan est un huis clos éprouvant et sanglant.

 « Froid mortel », réalisé par Lluis Quilez, évoque un enfermement, celui de six prisonniers et un policier à l’intérieur d’un camion-cellule.
« Froid mortel », réalisé par Lluis Quilez, évoque un enfermement, celui de six prisonniers et un policier à l’intérieur d’un camion-cellule. Netflix

Ça ne restera pas comme l'un des films de l'année, mais on comprend pourquoi « Froid Mortel » fait partie des films les plus vus ces derniers jours sur Netflix. Ce thriller éprouvant et bien mené, signé Lluis Quilez, jeune cinéaste catalan qui jusqu'ici n'avait mis en scène qu'un obscur film d'horreur, « Out of the dark », en 2015, évoque un enfermement, celui de six prisonniers et un policier à l'intérieur d'un camion-cellule.

Le film débute lorsque Martin, policier qui commence son service dans le nouveau commissariat où il est affecté, apprend qu'il doit convoyer des prisonniers dangereux entre deux centres de détentions en montagne. Alors que le convoi serpente sur des petites routes enneigées, affrontant une tempête qui n'était pas annoncée, il est attaqué par un homme mystérieux qui neutralise le camion-cellule et abat trois des quatre policiers chargés du transfert. Voilà Martin coincé dans le véhicule blindé avec ces hommes qui ne rêvent que de s'en prendre à lui avant de s'enfuir.

Surprises et retournements de situation

Ils vont vite comprendre que celui qui les attaque à un vieux compte à régler avec l'un des prisonniers et qu'il est prêt à tout, multipliant les tentatives pour déloger les hommes du camion. Le sang va se mettre à couler et pas qu'un peu…

Assez réussi, « Froid mortel » souffre de deux défauts : trop long (1h49), le film aurait gagné à voir son récit resserré, notamment dans les longs passages du huis clos proprement dit. Et l'on apprend trop tôt les motivations de l'intrigant forcené qui attaque le convoi. Les amateurs de thrillers et de films d'action y trouveront toutefois largement leur compte. Multipliant les surprises et retournements de situation, le long-métrage ménage un suspense oppressant tout en alternant les intrigues psychologiques — les méchants sont-ils vraiment ceux qu'on croît ? — scènes spectaculaires et fusillades très sanglantes. Ames sensibles s'abstenir.

Et si « Froid mortel » s'avère la plupart du temps crédible, c'est grâce à l'impeccable interprétation, tout en réserve, de son comédien principal, Javier Gutiérrez, qui avait brillé en 2014 dans « La Isla Minima » et s'était fait remarquer dans « Assassin's creed » en 2016. Sa composition de flic dépassé par les événements mais qui prend les choses avec un calme relatif vaut à elle seule le coup d'œil.

LA NOTE DE LA RÉDACTION : 3/5

« Froid mortel », de Lluis Quilez (2020), avec Javier Gutiérrez, Karra Elejalde, Luis Callejo… 1h49.