Cinéma : polémique sur le film de la chanteuse Sia consacré à l’autisme

La chanteuse australienne a décidé de quitter Twitter et de suspendre la promotion de «Music», son premier film comme réalisatrice, dont la sortie est prévue en mars en France.

 Le film, qui raconte l’histoire d’une jeune fille passionnée de musique (jouée par Maddie Ziegler), est la cible des critiques de la communauté autiste.
Le film, qui raconte l’histoire d’une jeune fille passionnée de musique (jouée par Maddie Ziegler), est la cible des critiques de la communauté autiste. DR

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette « Music »-là n'adoucit pas les mœurs. Le premier film écrit et réalisé par Sia, qui devait faire l'événement, provoque un bad buzz d'une telle ampleur que la chanteuse australienne a décidé de quitter Twitter et d'interrompre subitement sa campagne de promotion internationale. Les interviews qu'elle devait donner cette semaine à la presse française ont été annulées. En cause : les critiques, voire les polémiques, que provoque son film musical sur une adolescente autiste.

Le film doit sortir le 12 février aux Etats-Unis et le 29 mars en France en VOD premium, en attendant la réouverture des salles. Il est nommé aux Golden Globes, le 28 février, dans deux catégories : meilleure comédie/comédie musicale et meilleure actrice dans une comédie pour Kate Hudson.

Que les cinémas soient fermés ou non, la bande originale du film, également composée par Sia, avec un titre produit par son ami DJ français David Guetta, « Floating Through Space », sort le même jour pour tout le monde, le 12 février.

« Music » est le surnom d'une jeune fille autiste qui vit et sourit grâce à la musique et sa grand-mère. Seulement voilà, celle qui réglait sa vie comme du papier musique et la protégeait avec l'aide de ses voisins décède brusquement. Sa demi-sœur Zu, une paumée qui deale de la drogue aux riches pour survivre, devient sa tutrice. Elle va devoir dealer avec cette sœur différente, mais aussi ses voisins… Pour représenter leurs rêves et cauchemars, les scènes de comédie sont entrecoupées par des clips colorés et très chorégraphiés dans le style de ceux de Sia.

Le premier film de cette artiste de 45 ans très engagée se veut une ode ultra-positive à la différence. Pourtant, une partie de la communauté autistique est vent debout. D'abord critiquée pour avoir fait jouer une autiste à une actrice qui ne l'est pas — Maddie Ziegler, la danseuse prodige découverte dans son clip « Chandelier » — voilà que Sia est attaquée pour deux scènes du film.

«Extrêmement offensant» pour une militante autiste américaine

On y voit le voisin et la demi-sœur, jouée par Kate Hudson, pratiquer une technique dite de contention pour calmer une crise violente de Music. Ils la plaquent au sol et se mettent à genoux sur elle — couchée sur le dos ou sur le ventre — jusqu'à ce qu'elle se calme. La contention serait selon certains spécialistes dangereuse, voire mortelle pour un autiste.

Une pétition en ligne signée par plus de 18 000 personnes demande carrément l'annulation de la sortie du film. La militante américaine Hannah Marshall, qui en est à l'origine, assure qu'« aucune personne autiste n'a été consultée pour le film. Des stéréotypes sont utilisés tout au long de la bande-annonce, et les visuels donnent la nausée aux personnes autistes qui auraient voulu voir le film. En tant qu'autiste, je demande que ce film soit annulé. C'est extrêmement offensant pour moi et pour les autres personnes autistes. Sia n'a montré aucun remords pour sa représentation inexacte et blessante de la communauté. »

Enervée, puis dépitée

En novembre dernier, Sia s'était d'abord défendue puis énervée sur Twitter contre ses détracteurs. « J'ai passé trois ans à me documenter sur cette fichue problématique, j'avais les conseils de deux consultants autistes, donc oui, je suis assez dégoûtée par les réactions reçues. Je suis d'autant plus triste que ce film n'est même pas encore sorti, que personne ne l'a vu. Attendez de le regarder avant de juger. »

Newsletter La liste de nos envies
Nos coups de cœur pour se divertir et se cultiver.
Toutes les newsletters

Face à cette nouvelle salve de critiques, Sia a twitté une dernière fois le 3 février qu'elle était « désolée » et qu'elle allait couper au montage les scènes de contention avant la diffusion du film.