Au musée d’Aquitaine de Bordeaux, le mystère Montaigne s’épaissit

Un nouveau crâne et une mèche de cheveux ont été mis au jour par les spécialistes qui étudient un cercueil au nom de Michel de Montaigne.

 Bordeaux (Gironde), mercredi. Des scientifiques examinent le contenu d’un cercueil retrouvé dans les sous-sols du Musée d’Aquitaine.
Bordeaux (Gironde), mercredi. Des scientifiques examinent le contenu d’un cercueil retrouvé dans les sous-sols du Musée d’Aquitaine. Musée d’Aquitaine / L.Gauthier / Mairie de Bordeaux

Quatre scientifiques, en combinaisons, lunettes et masques, qui découpent délicatement un cercueil et découvrent un enchevêtrement d'os et un crâne humain : une scène digne des « Experts » vient de se dérouler dans les sous-sols du Musée d'Aquitaine de Bordeaux.

C'est là qu'a été découvert en 2018 le tombeau présumé du philosophe Michel de Montaigne, né en 1533 et mort en 1592. Il s'agissait en fait d'une double découverte, avec un cercueil conçu comme une poupée russe. Un premier cercueil en bois a permis la mise au jour d'un crâne dont l'étude n'a pas donné d'informations précises. L'ouverture du deuxième cercueil en plomb il y a trois jours offre de nouvelles pistes : « Il y a un squelette entier avec un état de conservation remarquable. Nous avons aussi trouvé des bouts de tissus, des insectes et ce qui ressemble à une mèche de cheveux. Ces indices peuvent être précieux pour établir s'il s'agit ou non des restes de Michel de Montaigne », explique Hélène Réveillas, archéo-anthropologue, qui dirige les fouilles.

Un parchemin

Un tube en verre contenant un parchemin rédigé à la plume a également été trouvé. Il s'agit d'un certificat de décès au nom de Michel de Montaigne. Le squelette sera étudié en laboratoire et une recherche généalogique est en cours pour tenter de retrouver un ou une descendante de Michel de Montaigne pour un prélèvement d'ADN. Il faudra remonter à 16 générations. Il semble que les chercheurs soient sur une piste, « prometteuse mais confidentielle ». L'affaire du cercueil de Montaigne est loin, très loin d'être bouclée