Violences conjugales : dans le Bas-Rhin, un kit d’urgence pour les victimes

A Strasbourg, l’association Viaduq 67 distribue des produits d’hygiène aux femmes qui tentent de fuir un conjoint violent.

 Le Pack de Première Nécessité de l’association Viaduq 67 est distribué à toutes les femmes en détresse du Bas-Rhin qui le demandent.
Le Pack de Première Nécessité de l’association Viaduq 67 est distribué à toutes les femmes en détresse du Bas-Rhin qui le demandent. LP/Martin Antoine

Trois lettres : P.P.N. pour Pack de première nécessité. « Il s'agit d'un sac à dos qui contient tous les produits essentiels d'hygiène dont une femme a besoin : dentifrice, déodorant, serviettes hygiéniques… », détaille Sabrina Bellucci, directrice de l'association Viaduq 67 qui vient en aide aux victimes de violences conjugales dans le Bas-Rhin. Depuis la fin du confinement, 15 femmes sont venues chercher ce pack dans les locaux strasbourgeois de Viaduq 67. « Les profils sont très différents : à la fois des jeunes femmes en couple depuis peu de temps mais aussi des mères de famille mariées depuis vingt ans », précise Sabrina Bellucci.

Une dirigeante engagée qui témoigne du sort de « ces femmes qui partent dans l'urgence de leur domicile après le coup de trop et se retrouvent seules et démunies dans une chambre d'hôtel. Ce sac à dos permet de leur offrir un premier réconfort matériel après une décision qui va changer leur vie ». Fabriqués par l'entreprise strasbourgeoise Cawé, ces kits sont remis gratuitement à toutes les femmes qui le demandent. « Ce serait génial si des grandes marques de cosmétiques pouvaient nous rejoindre et nous donner gratuitement des produits. Je sais que de nombreuses firmes sont très engagées sur les questions des droits des femmes, alors aidez-nous », lance la présidente de Viaduq 67.

L'association planche déjà sur un autre pack de première nécessité, cette fois pour les enfants, afin de faciliter le départ de « ces mamans qui craignent de perdre leurs petits en partant seules lorsqu'elles veulent s'éloigner d'un conjoint violent ».