Le palmarès des prénoms les plus donnés cette année dans le Bas-Rhin

Retrouvez comme tous les ans le top des prénoms donnés en France selon la base de l’Insee. Quels sont les prénoms les plus donnés en 2019 dans le Bas-Rhin ?

Comment ont été prénommés les petites filles et les petits garçons en 2019 ?
Comment ont été prénommés les petites filles et les petits garçons en 2019 ? LP/Aurélie Ladet

Les prénoms qui ont la cote… et ceux qui ne l’ont plus

Quels prénoms ont détrôné LUCIE et LÉO, les gagnants de en 2018 dans le Bas-Rhin ?

En 2019, les 10 prénoms les plus donnés aux petites filles sont les suivants:

  • EMMA
  • LOUISE
  • ALICE
  • CHLOÉ
  • LINA
  • LÉA
  • ANNA
  • JADE
  • EVA
  • MILA

L’année précédente, LUCIE, EMMA et LINA composaient le trio de tête.

LANA est le prénom féminin qui connaît la plus forte croissance en 2019.

Sur une année, l’évolution pour ce prénom est de 240%, avec 17 naissances en 2019 et 5 naissances l’année précédente.

Avec une croissance de 200% sur une année, le prénom ANA réalise une aussi une percée (12 naissances), talonné par SAFIYA qui augmente de 200% avec 9 naissances.

Avec des baisses de -70%, de -69% et de -68%, les prénoms NISA MÉLINE et ELYNA sont eux en perte de vitesse.

Quels sont les nouveaux prénoms féminins ?

Avec 8 naissances, ALBA fait son entrée de le classement du département.

A noter, il y a 188 fois plus de MANEL dans le Bas-Rhin qu’en France (9 naissances).

Chez les petits garçons, le classement des 10 prénoms les plus donnés dans le Bas-Rhin en 2019 est le suivant:

  • LÉO
  • ARTHUR
  • GABRIEL
  • LOUIS
  • HUGO
  • LUCAS
  • JULES
  • MAËL
  • ADAM
  • ANTOINE

MARIN en forme, MATTÉO en berne

MARIN est le prénom qui a le plus fortement progressé chez les garçons en 2019.

L’augmentation est de 266% sur les douze derniers mois, car 17 petits garçons nés en 2019 ont été prénommés ainsi et 3 l’année précédente.

Les prénoms PABLO et CÔME sont aussi en progression, respectivement de 233% et 166% sur les douze derniers mois (10 naissances et 8 naissances).

Avec des baisses de -72%, de -66% et de -64%, les prénoms MATTÉO RUBEN et HAMZA sont eux en perte de vitesse.

Le prénom que l’on n’attendait pas

Dans le département, les petits EMILIEN opèrent une percée avec 10 naissances.

Enfin, le Bas-Rhin est le département dans lequel il y a la plus grande part de METIN, avec 4 bébés nés dans le département, ce qui représente proportionnellement 59 fois plus pour 1000 naissances qu’au niveau national.