AbonnésAutomobile

Budget automobile : comment faire baisser la facture

C’est l’un des postes de dépenses le plus important des ménages français, qui sont près de 85 % à posséder au moins une voiture. Notre dossier pour réduire la note.

 Posséder une voiture représente un investissement élevé, au minimum 5000 euros par an, voire beaucoup plus en fonction des modèles.
Posséder une voiture représente un investissement élevé, au minimum 5000 euros par an, voire beaucoup plus en fonction des modèles. DR

Neuve ou d'occasion, essence ou électrique, assurance… Posséder une voiture représente un investissement élevé : au minimum 5000 euros par an, voire beaucoup plus en fonction des modèles. En effet, si les Français consacrent 20 % de leurs dépenses à leur logement (en incluant chauffage et éclairage), leur 2e poste de dépenses est celui du transport, avec 10,7 % de leur budget en 2018, selon l'étude de l'Insee sur la consommation des ménages. 84,9 % des ménages possèdent une voiture et près du tiers (31,2 %) en ont deux.

Un budget non négligeable au moment d'acheter un véhicule, qui s'alourdit d'année en année avec l'entretien, le coût de l'assurance et les réparations. Même si « moins de 4 % des 29 millions de ménages français achètent une voiture neuve », affirme Guillaume Paoli, cofondateur d'Aramisauto.

Entre 2015 et 2019, le baromètre du comparateur Lelynx.fr relève que les primes auto ont bondi de 12 %. « Selon les professionnels de l'assurance traditionnelle, le coût des réparations sur des voitures, de plus en plus sophistiquées technologiquement, et les événements climatiques, de plus en plus fréquents, expliquent cette augmentation », résume Christophe Dandois, cofondateur du comparateur Leocare. Résultat : assurer sa voiture coûte en moyenne 632 euros (toutes formules confondues) en 2020. Un budget en réalité très variable selon votre profil et vos besoins et sur lequel il est toujours possible d'économiser.

Economiser et rentabiliser

Ce n'est d'ailleurs pas le seul poste où l'on peut gagner quelques précieux euros. Bonus écologiques, prime de conversion… il existe de nombreuses aides publiques pour acheter un véhicule moins polluant à moindres frais. Il est également possible de rentabiliser sa voiture : location, covoiturage, transport de colis ou encore autocollants publicitaires sont autant de petits revenus qui permettent d'alléger la facture globale.

Chaque année, l'Automobile Club Association (ACA) publie un dossier sur le coût complet d'une voiture pour son propriétaire. Voici deux exemples détaillés pour une Renault Clio essence parcourant moins de 10 000 km par an et une Toyota Prius hybride roulant 15 000 km.

Budget automobile : comment faire baisser la facture

LA RENAULT CLIO ESSENCE : Modèle 2019 : Clio Tce 100 Intens 5 portes 5 CV fiscaux, 100 chevaux réels, émettant 100 g de CO2, bonus neutre (remplace le Tce 90 de 2018 qui dégageait 113 g de CO2, bonus neutre). Acquisition : 20 100 euros (au prix catalogue) (+ 4,4 % par rapport à 2018). Reprise Argus : 7 440 euros, Clio de 4 ans de 35 000 km (60 euros de plus qu'en 2018). Financement : crédit sur 4 ans. Kilométrage sur 1 an : 8 998 km. Consommation : 6,5 litres aux 100 km.

LA TOYOTA PRIUS HYBRIDE : Modèle : Toyota Prius 122 h Dynamic, moteur thermique 4 CV 98 chevaux réels, 75 g de CO2 accouplé à un moteur électrique 72 chevaux, 122 chevaux en système combiné. Acquisition : 30 300 euros (prix catalogue abaissé de 500 euros). Reprise Argus : 12 650 euros, Toyota hybride de 2015, 63 000 km (- 3,3 % par rapport à 2018). Financement : crédit sur 4 ans qui coûte 378 euros (- 3,6 %). Kilométrage sur 1 an : 15 895 km. Consommation : 5 litres de Super aux 100 km.

Un véhicule hybride associe un moteur thermique et un moteur électrique, ce qui diminue la consommation de carburant et les émissions polluantes.